A 19 ans seulement, Alex Fleming nous fait planer illico presto sous le nom de Black Atlass. Retour sur cette pépite venue du froid à l’occasion de son nouveau clip « Paris ».

Si sombre et pourtant si chaud. Si léger et pourtant si intense. C’est tout en contraste que se dévoile Alex Flemming, alias Black Atlass, au travers de son EP au titre éponyme. Envoûtante en un clin d’oeil, c’est avec une maturité insoupçonnée et un naturel des plus désarmants que se dessine la musique du jeune artiste canadien, qui – pour éviter de passer par quatre chemins – a le don de mettre une claque dès les premières notes.

« Je voulais que les élégantes mélodies piano-voix se confrontent à des synthés rocailleux, des percussions d’inspiration hip-hop, et des paroles R&B, » confie t-il au Vogue US. « La raison pour laquelle tout est si fluide est parce que cela venait de mon subconscient. C’est une chose difficile à décrire, mais quand vous aimez vraiment et êtes vraiment passionné de quelque chose… c’est presque comme si vous n’aviez pas le choix et vous ne vous en rendez pas compte. »

« Paris », son dernier clip, dévoile l’une des chansons de l’EP de Black Atlass à l’image de la musique du jeune artiste. Cerise sur le gâteau pour le modeux dans la salle – le stylisme de la vidéo est signé SSENSE, boutique montréalaise incontournable dans la sphère mode.

Au premier EP téléchargeable gratuitement, Black Atlass prépare désormais un nouvel opus pour cet automne. A surveiller d’urgence.

Résultats de recherche populaires :

Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on TumblrShare on LinkedIn0Email this to someone