Vu sur The New York Times, un constat qui pourra sembler être évident pour certains, mais qui vaut le coup d’être fait une bonne fois pour toutes, à savoir l’avènement des sneakers, présentes pour de bon aux pieds de ces messieurs. Non, pas les sneakers à titre d’alternative, mais les sneakers comme chaussures du quotidien, celles qui sont devenues presque indispensables dans certains lieux de travail et qui ne se portent ni avec honte, ni pour attester d’une audace stylistique extrême.

« Les femmes ont cette relation avec les sacs à main. Les sneakers sont nos sacs à main. »
Will Welch, Rédacteur Mode, GQ (US)

Un phénomène d’une telle envergure qu’il se retrouve comparé à cette vague des années 60, où tous les hommes laissaient tomber le chapeau, ou plus flagrant encore, les années 70 et la démocratisation du blue jeans. Adaptées à toutes les sauces et à tous les portefeuilles, des New Balance aux Converse à moins de 100€ aux récentes sneakers Tom Ford à près de 1000€, et qui habillent des personnes qui, au final, ont les portent parce qu’elles ont grandi avec des sneakers aux pied, tout simplement. De quoi y voir plus clair dans le succès des sneakers, et à lire ici.

Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on TumblrShare on LinkedIn5Email this to someone