« Fighting the bitch brigade » : le titre était on ne peut plus clair dans sa version originale, et se retrouve quelque peu émoussé dans sa version française, parue aujourd’hui sur Vogue.fr. A bas la bitch attitude !, nous dit Suzy Menkes, l’iconique journaliste de mode du International New York Times, désormais dans les rangs de Condé Nast au titre de International Vogue Editor. En deux temps, trois mouvements, et quelques lignes plus tard, voici qu’elle confirme, ou plutôt rétablit une vérité aux yeux du monde (enfin, du monde qui lit Vogue) : les langues de pute sont plus violentes que jamais avec les réseaux sociaux, à commencer par Twitter. Encore plus fulgurantes que les commentaires postés sous les articles, les méchancetés balancées en moins de 140 caractères qui ont de quoi vous saper le moral en un clin d’oeil – pour garder l’échelle de la mode, en recouvrant de venin une collection complète, une campagne publicitaire, un article, le tout en un simple tweet.

If the bitches are winning, the true fashion lovers are losing. – Suzy Menkes

Alors qu’au final, n’en déplaise à celles et ceux qui imaginent le monde de la mode au travers du prisme du Diable s’habille en Prada, on se surprendrait presque à danser sur un air de We are family lors de rendez-vous, présentations presse et autres défilés (j’ai dit « presque », mais j’ai aussi récemment dansé en plein showroom en chantant du Claude François, allez savoir pourquoi). Bref, à lire sur Vogue.fr

Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on TumblrShare on LinkedIn3Email this to someone