Bientôt 10 ans que j’écoute Sia, et bientôt 10 ans que je ne taris pas d’éloges à son sujet. Color the Small One et Some People Have Real Problems font depuis bien longtemps partie de mes albums favoris, et 1000 Forms of Fear est petit à petit en train de prendre le même chemin. Un retour qui mérite le détour, et qui était pourtant presque inespéré, après sa (re)chute aux enfers suite à son dernier album, puis son passage dans l’ombre d’autres grand(e)s - notamment pour écrire des perles dont le fameux Diamonds de Rihanna, jugez du peu. Ombre dans laquelle elle y laisse volontiers son visage, et dont il nous reste cette chevelure, comme une signature, mais aussi et surtout cette voix, ces paroles, ces musiques et ce déballage presque sans pudeur de sentiments. Et si Chandelier était la chanson parfaite pour marquer son retour, 1000 Forms of Fear est l’album idéal pour (re)découvrir l’éclectisme musical de Sia, et sa sensibilité qui ne laisse pas vraiment indifférent. A écouter dès maintenant sur iTunes ou à se procurer dès le 7 juillet. [EDIT au 02/07 : Lien corrigé sur iTunes, enjoy !]

[Re-EDIT au 07/07 : Album dispo, à découvrir ci-dessus !]

Une mention spéciale ? Dressed in Black, dernière piste de 1000 Forms of Fear, une parfaite conclusion à l’album où l’on y retrouve tout aussi bien la Sia d’avant que celle de maintenant. Sans trop de doute mon coup de coeur, ex-aequo avec Chandelier, très sûrement !

Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on TumblrShare on LinkedIn3Email this to someone