Prague, juin 2015 (morceaux choisis et totalement dignes d’un touriste tout ce qu’il y a de plus cliché). Qu’on le veuille ou non, on a quand même tendance à partir avec des a priori dans un pays étranger. Question de culture, d’habitudes, d’image véhiculée dans les films et séries, aussi : l’Italie colorée et pleine de beaux gosses et belles gosses, l’Espagne qui rit fort à coup de jajaja,  bref, vous m’avez compris, j’arrêterai là le massacre de nos voisins à coup de clichés. Sauf que pour Prague, page blanche, écran bleu, c’était le vide de mon côté. Honte à moi, un peu. Quoique. C’est peut-être ce qui explique mon avis à chaud : une agréable surprise,  très agréable même, à tel point que je répétais déjà dans l’avion du retour que oui, je retournerai à Prague. A voir, à faire, et à savourer entre deux lichettes de bière.

En vrac, et en ultra-condensé, parce que le Lonely Planet fait de toutes manières bien mieux que moi sur le sujet :

  • Ils en sont fiers, et ils ont raison de l’être : la Maison Municipale, condensé d’histoire et d’Art Nouveau, qui m’a convaincu que les visites guidées n’étaient pas réservées au club du 3ème âge, et qu’elles valaient la peine d’être payées, parfois. Obecní dům, nám. Republiky 5, 111 21 Praha 1
  • Histoire de prendre un verre à même la Vlatva : optez pour le pont du Grosseto Marina Ristorante, avec vue sur le château de Prague, pour siroter une bière tout en ne sachant pas trop quoi penser de ce couple qui ne se parle pas sur le pédalo en face de vous. Par exemple. Alšovo nábř., 110 00 Praha 1
  • Parce que manger de bons plats locaux dans un quartier touristique, c’est possible : direction le restaurant de l’hôtel U Černého Orla, une bonne adresse située juste à côté du Pont Charles, aux prix plus que raisonnables, et surtout, avec une soupe aux champignons avec un oeuf poché dont je rêve encore aujourd’hui. C’est dire. Mostecká 279/11, 118 00 Praha-Malá Strana
Partager cet article :Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Pin on Pinterest0Share on Google+0Share on TumblrShare on LinkedIn0Email this to someone